L’oeil et la Vision

Bien voir, ce n’est pas toujours une absence totale de défaut optique ou « amétropie », tel que la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie. L’oeil humain est un organe d’une très grande complexité et d’une très grande précision.

De fait, divers facteurs (hérédité, âge, état de santé, environnement de travail…) peuvent induire, parfois progressivement ou insidieusement, des états de vision floue ou déformée. Afin de restaurer une vision normale et de qualité, l’on va s’appliquer à corriger la vue afin de former une bonne image sur la rétine.

L’oeil et la vision

La perception visuelle du monde du monde qui nous entoure est la conséquence du fonctionnement de nos yeux et de l’activité d’une partie de notre cerveau.

L’oeil est formé de plusieurs parties fonctionnelles distinctes. Les rayons lumineux sont focalisés par la cornée et le cristallin, puis projetés sur une surface réceptrice : la rétine. Si le système cornée et/ou cristallin est imparfait ou que l’oeil soit trop long ou trop court, la mise au point sur la rétine ne se fait pas correctement.

La Myopie

Cas 1 : L’ oeil trop fort, c’est à dire qui converge trop. L’image se focalise en avant de la rétine.

Cas 2 : L’oeil est trop long et la rétine s’en retrouve trop loin. La focalisation est faite en avant de la rétine.

La vision est floue au loin et se corrige par des verres divergents qui vont éloigner l’image jusqu’à la rétine. La puissance du verre est accompagnée d’un signe « – ».

L’Hypermétropie

Cas 1 : L’oeil est trop faible, la convergence n’est pas assez forte. L’image se focalise en arrière de la rétine.

Cas 2: L’oeil est trop court et la rétine est trop près. La focalisation est faite en arrière de la rétine.

L’hypermétropie peut se corriger de manière naturelle : le cristallin a la capacité de se bomber légèrement et d’accommoder. Sa puissance augmente alors et permet à l’oeil trop faible de devenir plus fort. Ce pouvoir d’accommodation diminue avec l’âge et peut entraîner même jeune des maux de tête importants.

Dans un autre cas, l’oeil s’allonge pendant la croissance de l’enfant et éloigne ainsi la rétine. L’hypermétropie diminue et il arrive qu’elle disparaisse complètement.

La vision d’un oeil hypermétrope est floue de loin et de près et se corrige par des verres convergents qui vont rapprocher l’image de la rétine. La puissance du verre est accompagnée d’un signe « + ».

L’Astigmatisme

C’est un oeil qui n’est pas sphérique mais qui a la forme d’un ballon de rugby (ce n’est pas visible à l’oeil nu). Selon deux axes perpendiculaires, la puissance de l’oeil n’est pas identique.

La vision d’un oeil astigmate est floue au loin et au près et se corrige par un verre spécifique qui permet de corriger deux puissances.

La presbytie

Pour voir net à toutes les distances, l’oeil utilise son accommodation. Tout comme la mise au point d’un appareil photo, plus l’oeil regarde près, plus il accommode.

L’accommodation maximale diminue avec l’âge. Un oeil très jeune peut voir net à quelques centimètres, à 10 ans, 10 cm et à 40 ans, 50 cm.

Vers 40-45 ans, la vision à 40 cm (distance normale de lecture) devient floue et la personne doit allonger les bras pour voir net, c’est le syndrôme des bras trop courts !

La vision d’un oeil presbyte est floue au près et entraîne fatigue oculaire et maux de tête et se corrige par des verres progressifs.

Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.